10 conseils pour réussir son voyage sur l’île de Pâques

 

moai ile de paques

 

L’île de Pâques attire beaucoup de voyageurs probablement pour son côté mystérieux et ses légendaires statues : les Moais.

Cependant la vie y est rustique, le centre de l’île est sec et peu commode à la vie humaine.

Voici quelques conseils pour un éviter des désagréments technico-humains !

 

 

 

L’eau sur l’île de Pâques

 

L’eau du robinet serait apparemment potable mais des chiliens disent qu’il est préférable de consommer de l’eau bouteille. Etant donné le prix élevé de l’eau en bouteille, mettez-en dans votre valise avant de partir, vous n’allez pas rester 1 mois sur place de toute façon.

Les personnes sensibles peuvent couper l’eau du robinet avec de l’eau en bouteille. Ce sera plus facile pour le corps humain et vos réserves d’eau minérale s’épuiseront moins vite.

 

 

Soleil et climat : quand partir ?

 

En été, ça cogne dur ! En vadrouillant sur l’île, vous trouverez peu d’endroit pour vous mettre à l’abri du soleil. A prendre avec vous de quoi vous couvrir la tête, les membres, de la crème solaire à fort indice et de l’eau.

-> Attention à votre santé pendant votre voyage, parce que les risques au Chili sont nombreux.

 

Le climat est plus ou moins stable. Il fera cependant un peu plus frais en juillet août mais toute l’année l’île est ouverte aux touristes, sans réelle mauvaise saison !

 

Soleil ile de paques

Il faut appliquer vraiment de la crème solaire !

 

 

Coût de la vie sur l’île de Pâques

 

Tout comme l’eau, vous pouvez amener de la nourriture avec vous. Le coût de la vie est bien plus élevé. Nous avons fait les courses à Santiago juste avant d’embarquer. Sur place nous n’avions qu’à acheter le strict minimum. Attention tout de même au contrôle douanier si vous venez de Tahiti !

 

 

Location de véhicule

 

Voiture ile de paques

 

Il est sympa de louer un quad, pour avoir sa liberté sur l’île et bouger comme on le désire. C’est assez petit, donc vous aurez un bel aperçu en quelques jours ! Le blog voyagesetsurf.com a recensé son top 6 des choses à voir sur l‘île de Pâques, vous finirez peut-être par partir avec une planche !

 

Ne vous mettez pas sur votre 31 pour une virée en quad ou en moto, vous allez être sale coûte que coûte. Les chemins sont très poussiéreux.

Egalement, pourquoi ne pas louer un vélo ? Si vous avez une semaine devant vous, prenez le temps de tout découvrir avec votre bicyclette. C’est plus responsable que de brûler du pétrole.

 

 

Argent

 

Ayez suffisamment de cash ! Il n’y a pas 50 distributeurs sur l’île, alors mieux vaut être prévoyant. Pour donner un ordre de grandeur, 50.000 pesos (67 euros ou 98 dollars canadiens) pour un couple par jour sur l’île me semblent correct. Vous aurez de la marge avant de trouver un distributeur en cas de besoin d’argent.

 

argent ile de paques

Distributeur automatique su l’île de Pâques

 

Soyez très respectueux

 

Soyez surtout très respectueux de tout (et cela va de soi bien évidement). Les habitants de l’île de Pâques sont très protecteurs de leur nature, leurs statues, leur patrimoine et de leurs femmes ! Les touristes hommes en particulier doivent avoir un comportement exemplaire et être tranquille car les pascuans pourraient se montrer agressifs s’ils veulent défier (surtout en boite de nuit).

C’est chez eux, et il faut respecter leur petite île.

 

moai ile de paques

« Photo de classe » sur l’île de Pâques

 

 

Les danses pascuanes

 

Nous les avons raté, arrivés trop tard le dernier jour et parce que nous préparons que très peu (ou pas) les voyages. Nous étions attirés pour voir les danses locales, reflets de leur culture mi île, mi chiliennes !

 

 

Les fêtes « Tapati Rapa Nui »

 

tapati ile de paquesLes semaines de l’île de Pâques est l’événement le plus important de l’année de Rapa Nui. Ces fêtes perpétuent les traditions, l’histoire et les légendes de l’île. Elles ont lieu les 2 premières semaines de février.

 

Même si l’île se visite toute l’année, ces 2 semaines seraient le moment idéal pour connaitre la culture pascuane, découvrir leurs peintures corporelles, leurs musiques, leurs sports…

 

 

 

Intégration

 

Merci se dit « Maururu » (dîtes Ma-o-lou-lou), mais gracias sera aussi bien compris ! Je l’ai employé, sans être vraiment certain de m’être fait comprendre. Par contre, un agent de sécurité à l’aéroport m’a remercié en me disant Maururu : j’ai compris !

 

Quand pour dire « proche de », l’espagnol utilise « cerca de », sur l’île de Pâques c’est « potopoto » (et poto, ce sont les fesses en patois chilien !) vous me suivez toujours ?

 

Vous avez vu, vous êtes entrain d’apprendre 2 nouvelles langues !

 

 

Prendre l’avion du bon côté

 

C’est le détail qui tue mais qui plaira aux amateurs de belles photos. Si vous désirez voir l’île de haut dès votre arrivée en avion, il faut vous asseoir sur le côté droit de l’appareil. En effet, les avions doivent faire un demi-tour par la droite pour atterrir.

 

Au retour, il vaut mieux se positionner à gauche pour avoir un aperçu de l’île. Le décollage se fait dans le sens ouest-est.

Il vaut mieux pour vous que le temps ne soit pas trop couvert et qu’il ne fasse pas nuit !

 

Que recommandez-vous aux voyageurs qui désirent se rendre sur l’île de Pâques ?