Île de Pâques : 3 jours au pays des Moais

 

moai ile de paques

 

Un voyage sur l’île de Pâques fait rêver plus d’un voyageur.

Le mystère de ces statues de pierre uniques au monde et son isolement géographique, fait venir de nombreux routards, voulant connaître en personne les Moais et ses plages paradisiaques.

Après ce récit de voyage, lisez mes 10 conseils pour réussir un voyage sur l’île de Pâques.

 

 

 

L’île de Pâques ou le nombril du monde

 

A première vue, nous sommes bien sur une île au milieu du pacifique. L’aéroport est en bois et tout petit. Les habitants attendent les nouveaux arrivants avec des colliers à fleurs et une peau bronzée ! Je sens que l’on va s’y plaire ici !

 

L’ambiance est tout autre. Santiago du Chili est à 3700km, et seulement de l’eau nous sépare du continent. Comment un navigateur a donc pu se retrouver là en 1722 ? L’île, officiellement appelée Rapa Nui est aussi renommée le nombril du monde. Vous aurez surement l’occasion de voir écrit « Te pito o te henúa ».

 

île de PâquesNous récupérons les valises du tapis, et montons dans la voiture du maitre d’hôtel qui est venu nous chercher à l’aéroport. Nous avons bénéficié de ce service, car je voyage ma compagne travaillant en tant qu’hôtesse de l’air, la navette pour l’hôtel est inclue dans le service :)

Notre chauffeur, c’est aussi le proprio de l’hôtel, un « pascuan pure souche ». La culture est un peu différente par rapport aux chiliens ayant grandis sur le continent. Les habitants de l’île sont très protecteurs.

Ils gardent un oeil sur les touristes, s’assurant qu’ils ne vont pas dégrader leur patrimoine. Les touristes les font vivre, ce qui n’empêche pas d’être surveillés. Les hommes plus particulièrement peuvent se montrer plus virulents avec d’autres.

 

 

Les traditions sont encore plus conservées, donc les règles plus strictes. Il est ainsi anormal qu’un couple partage la même chambre alors qu’ils ne sont pas mariés. Alors par précautions, j’ai mis mon statut légal de célibataire dans ma poche pour devenir un officieux mari.

 

Nous étions à l’hôtel Hotu Matua. Il n’y rien d’exceptionnel car il est assez ancien et simple mais nous sommes ravis d’être accueillis par des mini-moais ! Nous terminerons la journée au bord de la piscine avec les palmiers et quelques piscolas !

 

 

Hanga Roa, unique village de l’île

 

Voyage ile de paques

 

Le lendemain, après un copieux p’tit déj’ riche en fruits, nous partons à l’assaut de Hanga Roa, le seul village de l’île. Première église, ça en jette et respire la bonne humeur ! Il ne fait même pas froid dans l’église !

Un peu plus loin, nous arrivons sur le marché : fruits et légumes à volonté ! Ca ne vous dit pas, une cargaison d’ananas à l’arrière d’un pick-up ?

 

Alimentation ile de paques

 

Un régime de fruits, voilà qui est très bon garder la forme. En continuant, nous tombons sur la banque. Le distributeur automatique ressemble à un igloo de pierre, c’est donc avec plaisir l’on retire de sous !

nature ile de paques

 

Ce que j’aime sur cet île, c’est la quasi absence de goudron ou de béton.

Les constructions utilisent le bois ou les pierres. Les rues sont couvertes d’autobloquants et hors de la ville et on trouve beaucoup de chemins en terre. Seuls les grands axes sont goudronnés.

Même le parvis de notre première église était couvert de gazon !

 

 

 

Soleil, Plage et Moais de l’île de Pâques

 

C’est l’heure de sortir à la campagne : louons un quad ! Le permis B est suffisant. Si vous voulez un 2 roues, il vous faudra le permis moto, même pour une petite cylindrée. Mais je recommande plus le quad qui est adapté au terrain pas toujours safe !

 

Faune ile de paques

 

L’île de Pâques nous dévoile ses paysages, entre collines des rochers, on trouve des espaces déserts, de la terre, et de gazon. Il n’y a même pas un arbre ! Mais que mangent ces chevaux ? Nous sommes tombés sur l’un d’entre eux, qui n’a pu résister aux dures conditions de vie : on y voyait sa carcasse.

 

Les Moais que nous attendions tant approchent ! houhouu. L’accès à ce parc était en réalité payant, mais nous ne l’avons su qu’en sortant, car il n’y avait personne quand on est entré. Le garde voulait nous faire payer et le pire, c’est qu’il y a un tarif chilien et un tarif étranger. Sympa l’accueil ! Les négociations ont donc commencées…

 

moai ile de paques

 

Nous nous arrêtons sur le site suivant pour la pause sandwich et repos. Le seul problème, c’est qu’il n’y a pas d’ombre ! Pas un arbre, pas une maison, rien et mes bras sont rouges. Je suis bien content d’avoir le casque que m’a donné la location de quad. Je vais éviter l’insolation sur une île où je n’ai pas vu d’hôpital.

 

Nous terminerons notre tour sur l’une des plages les plus célèbre de l’île : la plage d’Anakena. Les Moais sont tous aussi connus. La beauté du spot en vaut sa réputation : sable blanc, palmiers, eau turquoise et tranquilité. L’endroit est juste idéal pour profiter du pacifique alors relax, les moais veillent sur vous.

 

Plage ile de paques

 

 

Je confirme, l’île de Pâques a quelque chose de magique. Les statues de pierre sont impressionnantes et je ne me suis pas lassé de les observer. Si les Moais vous intriguent, j’ai lu cet article sur www.foriri.com qui parle des mystères des statues de l’île de Pâques. Vous en apprendrez forcément un peu plus avant de vous y rendre.

Je pense que vous pouvez y rester environ 4 à 5 jours. Aimant beaucoup la découverte, un séjour plus long serait donc moins riche en nouveauté, et le budget également plus entamé.

 

Bon séjour dans le nombril du monde !

 

— Pour approfondir, vous pouvez lire : —

 

moai ile de paques

 

 

10 conseils pour réussir son voyage sur l’île de Pâques